Emploi insertion

 SOMMAIRE :

?????? Présentation du chantier
Création d’un lingerie
Les temps de travail
Le coaching d’entretien
     
   

  

IMG_4697

Présentation du  chantier d’insertion

Les chantiers d’insertion sont des dispositifs relevant de l’insertion par l’activité économique, conventionnés par l’État, qui ont pour objet l’embauche de personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières.

Les personnes ainsi embauchées sont titulaires d’un véritable contrat de travail (contrat à durée déterminée d’insertion – CDDI)

Le chantier bénéficie d’une aide de l’Etat pour payer les salariés.

Le chantier organise le suivi, l’accompagnement, l’encadrement technique et la formation de ses salariés en vue de faciliter leur insertion sociale et de rechercher les conditions d’une insertion professionnelle durable.

Ils doivent être bénéficiaires du RSA socle (ou socle majoré),  et avoir un projet dans le domaine de la restauration élargie.

A RESTO-TROC

Notre support d’activité principale est la cuisine, ainsi les salariés ont la possibilité de pratiquer le service, l’entretien du linge* et des locaux, la pâtisserie ou le traiteur.

Un chef de cuisine et un encadrant technique, assurent l’organisation la production et l’encadrement des salariés.

Un conseiller en insertion professionnelle est présent 17h par semaine, il réalise l’accompagnement des salariés en insertion dans leur projet de vie sociale et professionnelle.

Resto troc est conventionné pour 15 postes à raison de 20 heures par semaine. Chaque contrat ne peut pas excéder 2 ans. En raison de la rotation du personnel, nous avons une moyenne de 25 salariés par an qui travaillent à resto troc et  bénéficient d’un suivi socio professionnel.

A Resto Troc ils sont répartis en 3 équipes de 5 salariés avec des horaires qui varient chaque semaine par roulement.

 

 

 

 CREATION D’UNE LINGERIE

* En 2013, Resto Troc est lauréat du fonds de dotation Angers Mécénat  avec son projet de

« Création d’une lingerie« :

 .  
   
Graphique En 2014, sur les 8 salariés qui ont quitté le chantier d’insertion, 2 ont été embauchées en CDI, une en CDD., une a cessé son contrat en raison d’une grossesse, et une a changé de région pour réaliser une formation pré-qualifiante. 4 personnes n’avaient pas de perspective concrète, ceci dit le passage dans le chantier d’insertion leur a permis d’obtenir 2 années d ‘expérience professionnelle avec pour certains un premier contrat, et travailler une remise à niveau, une Reconnaissance en Qualité de Travailleurs Handicapés (RQTH), un permis de conduire, une amélioration du niveau  en français…
 
 

 

 

LES TEMPS DE TRAVAIL 

Répartition des différents temps de travail (roulement chaque semaine)
  • 8-12H : Préparation des repas du restaurant
  • 10H30-15h: Service des repas du restaurant
  • 15-19h: Préparation et livraison de 60 repas quotidiens, pour l’Abri de la Providence et 100 repas pour le Restobus des restos du cœur, une fois par semaine
 

Cette  organisation permet aux salariés de travailler sur différents créneaux horaires et s’approcher au mieux des contraintes de la restauration. 80% des salariés en insertion sont des femmes avec enfants, l’orientation des projets est majoritairement vers la restauration collective et ce en raison des horaires moins contraignantes, en journée.

Les lieux de productions culinaires sont nombreux dans la région Angevine, malgré tout, les salariés peinent à trouver un emploi ou un formation à l’issue de leur parcours  d’insertion.

Le passage dans notre structure d’insertion apporte réellement des compétences professionnelles et les capacités d’occuper un emploi dans ce secteur. Cependant la difficulté d’obtenir une formation ou un diplôme freine l’embauche dans les entreprises de ce secteur. Nous réfléchissons actuellement à un moyen de faire valider les compétences par d’autres moyens comme la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE), ou les Certificats de Compétences Professionnelles ( CCP).

La recherche de partenaire et l’établissement d’une filière métier est aussi un enjeu majeur, pour que les salariés puissent trouver un emploi grâce aux partenariats avec les entreprises de ce secteur.


 

   

Coaching d’entretien

Le salarié en contrat d’insertion consacre l’essentiel de son temps à se former aux métiers de la restauration au sein de notre structure de Resto-Troc. A l’issue de sa formation l’objectif est de trouver un emploi ou une formation diplômante. Dans la majorité des situations il sera confronté à un entretien qui sera décisif pour son recrutement.
entretien

A RESTO-TROC nous avons décidé d’aider le salarié dans la préparation de l’entretien, dans l’entrainement en lui apportant des conseils simples mais souvent efficaces.

Dans un premier entretien, les besoins sont définis et un plan de travail est établi sur 6 à 8 séances.

Ainsi des exercices sur la confiance en soi, l’expression, la gestuelle, mieux se connaitre sont mis en place lors de plusieurs entretiens.  Ils sont menés par un bénévole mais aussi parfois filmés ou menés par un autre manager bénévole.Avec l’aide de l’association AXA Atout cœur le salarié va se rendre dans les locaux de cette Société d’Assurances pour un rendez-vous d’entretien d’embauche avec des GRH professionnels.

Tous les entretiens font l’objet de débriefings et compte- rendus où les acquis et les axes  d’amélioration sont transmis à l’intéressé